. .

Formation attestation

Cible:

Ce cours était destiné aux personnes souhaitant ouvrir un lieu d’hébergement (B), un cercle privé (H2), un débit ambulant (I) ou une buvette (G).

Information:

Suppression de l’obligation de formation pour les cafetiers :

L’obligation de suivre une formation préalable à l’ouverture d’un établissement public, plus populairement dit « la patente », prendra définitivement fin au mois de décembre de cette année.

Dès janvier 2015, une nouvelle législation sur les établissements publics (LEP) et sur la police du commerce (LPCom) entrera en vigueur et ces nouvelles lois ne contiennent plus de trace du « Certificat neuchâtelois de cafetier, restaurateur et hôtelier », jusqu’alors l’une des exigences pour ouvrir un commerce.

Cela ne signifie toutefois pas la fin des formations pour les cafetiers dans le canton. Bien au contraire, car les législations fédérales et cantonales ont plutôt tendance à se durcir ! A l’entrée en vigueur des 2 lois, une formation volontaire sera proposée par la Commission professionnelle neuchâteloise des métiers de l’hôtellerie et de la restauration (CPNHR) et le CPLN pour les personnes responsables qui veulent mettre toutes les chances de leur côté avant l’ouverture d’un établissement.

Cette formation contiendra, dans un premier temps, les cours suivants : reprise d’un établissement public ; sécurité et santé au travail ; formation en hygiène; droit du travail – CCNT; décompte salaires et assurances sociales.

Pour l'octroi de l'autorisation de tenir un établissement public ou sont servies des denrées alimentaires, est exigé un concept d'autocontrôle (nouveau cours CPNHR) qui doit répondre aux exigences du Guide des bonnes pratiques d'hygiène dans l'hôtellerie et la restauration (voir page Denrées alimentaires » Autocontrôle).

08.10.2014

News

Un sujet vous tient à cœur?

Vous aimeriez que GastroNeuchâtel prenne possession de ce dossier? Veuillez remplir le formulaire de contact.

Annonces